Garniouze

« Rictus » est un monologue inspiré des « soliloques du pauvre » écrit en 1897 par Gabriel Randon alias Jehan Rictus, poète social et chansonnier. Ce texte évoque l’errance d’un vagabond dans les rues d’une ville. Il jette un regard acide, aiguisé et réaliste sur le fonctionnement du monde, l’indifférence généralisée des hommes et l’abrutissement collectif.

Rictus

Reportage photo réalisé à Chalon dans la Rue en juillet 2011.
La série complète ici.